Liste Votre France, sénatoriale 2023 - Alain Ouelhadj

Le rabotage continu de vos droits : Stop ou encore ?

Ma 5ème communication aux Grands Électeurs





Chère grande électrice, cher grand électeur,


Considérez-vous que les droits et la citoyenneté des Français de l’Étranger sont suffisamment sécurisés ?

Trop souvent les Français de l’Étranger font les frais de leur éloignement et en particulier ceux installés hors de l’Union Européenne.

Les pouvoirs en place les considèrent comme électoralement acquis et les oppositions sont des plus complaisantes car au fond, tous se satisfont du statu-quo et du partage de leurs  postes.

Le rabotage continu de leurs droits ne semble pas perturber leur routine très éloignée des préoccupations de ceux qui travaillent, vivent et étudient loin de la France.

Comme je le disais au Petit Journal dans mon entrevue, il faut vivre vraiment à l’étranger pour connaître la vie et donc les préoccupations des Français de l’Étranger. 
Être à 2 heures de TGV de Paris ne suffit pas.

Pour vous, je porte cette proposition de loi sur la modification de trois éléments visant à un réalignement raisonnable des droits des Français établis hors de France afin que ceux-ci soient pleinement considérés comme citoyens français : une couverture santé sur le territoire national, un statut de résidence principale et une durée de cotisation juste pour bénéficier d’une couverture de la sécurité sociale durant la retraite.

L'autre discrimination qu’est le paiement de la CSG CRDS pour les Francais établis hors de l’Europe est un autre sujet que je veux aborder durant cette campagne.
 

Par exemple, trouvez-vous normal que les Français installés hors de l'Union Européenne soient les seuls êtres humains sur Terre qui ne soient pas couverts lors de leur passage sur leur territoire national ?
 

En effet, le Code de la sécurité sociale établit une ségrégation entre les citoyens français établis dans un État membre de l'Union européenne et ceux établis dans un autre État, ce qui est contraire au principe d'égalité de la Constitution française. 

Cette violation de l’égalité des citoyens est une anomalie et une injustice envers les citoyens Français installés hors de France, qui participent au développement, au rayonnement et pour beaucoup à l’effort fiscal de la France.


Cette inégalité est d’autant plus contestable qu’elle ne repose pas sur des impossibilités physiques ou de difficultés de mise en œuvre mais seulement sur une approche comptable qui sert d’excuse pour vous exclure.
 

Il ne s’agit pas, bien sûr, d'implémenter des services de santé hors de France mais simplement de donner accès à une couverture lors des passages des Français installés hors de France sur le territoire national.


Il apparaît normal que les français installés hors de l'Union Européenne aient, à minima, les mêmes droits que les étrangers en situation illégale en France…
Ne trouvez-vous pas ?
 

Cette proposition de loi vise également à corriger d’autres discriminations envers les Français et je vous invite à le consulter et à nous contacter directement pour en parler et l'enrichir..
 

La responsabilité que vous avez d’élire un sénateur au nom du peuple est lourde et les sollicitations de toute part la rendent encore plus complexe.

À la fin, c’est vous et vous seul qui décidez en toute indépendance dans l'intérêt des Français que vous représentez.
 

Je suis à votre disposition pour échanger directement ; pour cela contactez- moi directement par courriel au fde@senatoriales2023-votrefrance.fr
 

A très bientôt, bien cordialement,

 

Alain Ouelhadj,
Liste d’Alliance des droites, des patriotes et des indépendants pour les Citoyens Français de l’Étranger

Pour nous contacter directement : fde@senatoriales2023-votrefrance.fr