Liste Votre France, sénatoriale 2023 - Alain Ouelhadj

La Politique migratoire de Von Der Leyen : Dire Stop et vite!


"La crise migratoire ne fait que commencer."  Nicolas Sarkozy



Chère grande électrice, cher grand électeur,

En quelques jours, 11 000 personnes, principalement des jeunes hommes, ont débarqué sur la petite île de Lampedusa, soit le double de sa population italienne locale. 
Ils se retrouveront dans quelques jours sous les ponts et dans les rues des villes de France, s’ajouteront aux centaines de milliers d'autres et participeront au climat d'insécurité du pays.

Et pourtant, ce n’est qu’un aperçu de ce qui attend le continent européen si rien n’est fait pour arrêter ce flot incessant aux conséquences terribles pour nos compatriotes : ensauvagements, insécurité, appauvrissement, effondrement des services publics, changement d'identité.

Le réel frappe à la porte et il est cruel.
De plus en plus de français commencent à comprendre le lien entre tous ces maux à mesure qu’ils sont personnellement confrontés aux affres de la mondialisation débridée.

Que promet le gouvernement Macron et la gauche ?
“Une solidarité européenne accrue”
En clair : non pas une aide à l'Italie pour stopper ces arrivées, mais leur répartition en France, alors que l’Allemagne a bien hypocritement fermé ses frontières avec l’Italie.
Le saviez-vous ? En cas de refus de la France, c'est 20 000 euros par clandestin que les Français devront payer à la commission européenne.

Il n’est pas humain de continuer d’accueillir cette population ; nous n’en avons plus les moyens.
Il est inconcevable d’imposer aux français les conséquences de cette immigration ; ils n'en peuvent déjà plus.

Il est hors de question de continuer à laisser la France sans défense face à ces agressions organisées ; son identité et son peuple n'y survivront pas.

La France s’est volontairement défaite du contrôle de sa politique migratoire en s’en remettant à la commission européenne de Von der Leyen, avec l'agrément de tous les partis Français à l'exception du RN et de Reconquête!.

Au parlement européen, les LR gouvernent au sein d’une alliance progressiste main dans la main avec la gauche et les écologistes. Ils sont co-responsables de la situation. Leurs parlementaires doivent assumer cette responsabilité.

Au Sénat, c’est la même chose. 
Personne hormis quelques sénateurs courageux, comme Stéphane Ravier qui me soutient, ne soulèvent ces problèmes, ni ne s'opposent au pouvoir en place, trop inquiets de voir une force de droite alternative émerger.
Fidèle à la Macronie, la majorité sénatoriale lui sert de béquilles permanentes. 

Reprendre le contrôle de la politique migratoire est pourtant vital et urgent.
Il faudra dans les prochains mois et années prendre des décisions courageuses et stopper le flux d’entrées illégales sur notre territoire. Il va falloir renverser la table.

Rendre les reconduites aux frontières effectives, redonner à la justice les moyens dont elle a besoin, lutter face aux juges laxistes, assécher financièrement les associations dites humanitaires qui encouragent les trafics, expulser les délinquants étrangers, analyser les dossiers de demande de réfugiés dans les pays d'origine et effectuer une révision des aides sociales pour arrêter l’appel d’air vers la France.

Vous voulez signifier votre appui à ces mesures?

Envoyez le message à tous les acteurs politiques en élisant un sénateur qui porte ces idées, sans les pudeurs de gazelle des LR ou LR apparentés.

Porter des solutions aux problèmes nationaux, c'est aussi le rôle des sénateurs de l’Étranger qui savent la folie de nos dirigeants dans ce domaine.
Vous le savez, vous qui vivez à l’Étranger : tous les pays se protègent et contrôlent qui entrent sur leur territoire. Du Danemark à l’Australie, du Japon à l'Argentine, il ne semble y avoir qu’en France où depuis 40 ans, les gouvernements s'acharnent à affaiblir leur propre pays.

Vous avez une occasion unique cette semaine de parler pour les millions de Français qui n’en peuvent plus de voir leurs élites politiques abandonner leur pays et les sacrifier sur l’autel de la bien-pensance.

Je saurais porter leur voix au Sénat si vous me faites l'honneur de m'élire le 24 septembre prochain.

Je reste toujours à votre disposition pour échanger directement ; pour cela contactez-moi directement par courriel au fde@senatoriales2023-votrefrance.fr

A très bientôt, bien cordialement, bon vote,

Alain Ouelhadj
Candidat de la liste d’Alliance des droites, des patriotes et des indépendants pour les Citoyens Français de l’Étranger